Le pouvoir des plantes dépolluantes

Mis à jour : mars 31

Nephrolepis exaltata 'Bostonienis ou fougère de Boston

Elle fait partie des 40 plantes testées par la NASA pour absorber le formaldhéhyde et ferait donc partie d'une des meilleure plante 'dépolluante'. Bien que scientifiquement cela ne soit pas encore prouvé. En revanche ce qui est prouvé c'est que la chlorophylle est un véritable allié pour la santé ! On appelle même la chlorophylle, le sang vert du végétale car sa composition chimique est très proche de celle de notre sang. À la différence que la chlorophylle transporte le magnésium aux plantes et nous nos globules rouges transportent le fer qui transporte l'oxygène... ( rien que ça ! ). Donc, consommer beaucoup de chlorophylle ( et pas les chewing-gum) permet d' apporter plus de globules de rouge et s'avère très utile lorsque que l'on est fatigué, que l'on a du mal à respirer ou que l'on soit anémié. L'ortie ou urtica dioica est une très belle plante pour ça. (consulter votre naturopathe, médecin ou pharmacien avant pour vous le faire confirmer). Mais ce n' est pas tout, outre son effet assainissant du tube digestif en éliminant la fermentation et la putréfaction (gaz et ballonements) elle aurait également un pouvoir 'dépolluant' des métaux lourds dans l'organisme, d'après une étude de l'institut Linus Pauling aux Etats-Unis.

Le mécanisme de protection évoqué par les chercheurs est simple: la chlorophylle accrocherait les molécules toxiques, empêchant leur assimilation et facilitant leur élimination par les voies naturelles. Enfin, la couleur verte appaiserait le mental et stimulerait les surrénales.

Alors pourquoi s' en priver si l' on vit en milieu urbain ? Consommer des plantes vertes pour chez soi et en soi semble être une bonne idée.

Photo non contractuelle. Naturopathie#lepouvoirdesplantes#Lille#Paris#Bruxelles#healthy#plantebased#plantesdépolluantes#plantespourtous#chlorophylle#urticadioica#fougère#nephrolepsis#couleur